Adminstratif

Le Métier d’Assistante Maternelle Agréée

Qu’est-ce qu’une assistante maternelle ? Comment participer ensemble, parents et  assistante maternelle au bien-être de l’enfant ? Quelles sont les obligations mutuelles ? Quels repères, quels conseils pour chacun ? Lorsqu’il s’agit de confier ses enfants ou d’en accueillir, les doutes et les interrogations sont multiples…

Autorité, sommeil, alimentation, jeux, langage, propreté, règles et limites, hygiène, sécurité, sont autant de thèmes à aborder.

imagesU

Le Métier d’Assistante Maternelle agréée

L’assistante maternelle agréée est une professionnelle de la petite enfance qui accueille des enfants à son domicile moyennant une rémunération. Ce mode d’accueil permet de tenir compte des besoins professionnels des parents, en particulier les contraintes horaires, tout en respectant les rythmes de l’enfant, son épanouissement et son éducation. Ainsi, au quotidien l’assistante maternelle contribue à son éveil en lui proposant un environnement ludique et de stimulations adaptés à son âge. Elle assure par les échanges avec les parents une continuité éducative. L’assistante maternelle engage avec l’enfant une relation affective sur toute la durée de son accueil. Elle devra donc être disponible pour une période suffisamment longue car l’enfant ne pourra être soumis, sans dommage, à des changements répétés.

L’Agrément

L’agrément est obligatoire pour exercer cette profession. Il est délivré par le président du Conseil Général du département de résidence de l’assistante maternelle pour une durée de cinq ans.

Une évaluation est faite lors d’entretiens et visites au domicile de la candidate afin d’évaluer si elle présente les garanties nécessaires pour accueillir des enfants et assurer leur épanouissement physique, intellectuel et affectif.

Pour cela, lors de ces entretiens la candidate est interrogée sur ses motivations, son milieu familial, son organisation, ses capacités éducatives, pédagogiques, de communication et de dialogue.

La visite au domicile a également pour objectif d’évaluer les dangers potentiels de son habitation et de prévoir les aménagements nécessaires pour prévenir les risques d’accidents.

La décision d’agrément précise le type d’accueil (journée, accueil périscolaire, horaires particuliers…) ainsi que le nombre d’enfants pouvant être accueillis simultanément et, le cas échéant , l’âge des enfants.

La formation

La formation initiale est obligatoire et garante de la qualité de l’accueil. Organisée et financée par le Conseil Général, elle se déroule en deux temps : une première partie, après l’agrément et avant tout accueil d’enfant, une seconde partie dans les deux ans suivant l’accueil du premier enfant. Enfin pour exercer ce métier, une initiation aux gestes de secourisme est prévue par la loi.

Lors de ces formations, le Conseil Général et les Relais Assistantes Maternelles aident les parents à trouver une solution de replacement de leur enfant. Ceci doit être anticipé par l’assistante maternelle et les parents. L’assistante maternelle pourra également bénéficier d’une formation continue.

Le Contrat de Travail

Lorsque l’assistante maternelle est employée par les parents, un contrat de travail écrit est obligatoire. Il doit être signé par l’assistante maternelle et les parents qui l’emploient (convention collective – 01/07/04 – 17/12/04).

Ce contrat aborde aussi les questions relatives aux modalités d’accueil : horaires d’arrivée et de départ de l’enfant, santé, transport, autorisation pour les déplacements.

Extrait d’un Texte: 100 professions dans ce métier

Je commence le matin comme femme de ménagelingèrecuisinière, et ludothécaire: la maison doit être nickel avant l’arrivée des bébés : imaginez qu’ils se traînent à 4 pattes toute la journée, et pas moyen de faire du ménage avec 2 bébés dans les jambes.

Lingère parce qu’il faudra avoir prévu de laver les serviettes de table, (ça ne fait qu’un repas), les draps, et régulièrement les tissus souillés par des mains pas très propres.

Cuisinière car il faudra que les menus soient prévus à l’avance si on veut être sure de pouvoir servir repas à heure fixe, avec les bébés on ne sait jamais si on aura un bras de libre.

Ludothécaire car les jouets de la veille doivent avoir été rangés pour faire la place aux nouvelles activités du jour. Sans oublier de m’organiser pour le confort de ma propre famille qui habite sur mon lieu de travail (vous imaginez votre mari et vos enfants entrer et sortir à tout va de votre bureau ?)

Je deviens ensuite hôtesse d’accueil, car j’assure l’accueil des parents qui vont frapper à ma porte en peu de temps, et de mon plus grand sourire je vais rassurer parents et enfants sur la belle journée qui s’annonce.

Comédienne également, quand il faut accueillir les parents avec le sourire alors que nous avons pas passé une bonne nuit ! J’endosse mon costume d’animatrice : je dois veiller à l’éveil des bambins pas forcément du même âge, et qui vont peut-être même décider de se détester toute la journée, je serai donc surveillante de pénitencier aussi, éducatriceinstitutrice quand je vais leur montrer peinture, musique, collage, puzzle. Conteuse au moment d’une lecture, clown quand je mettrai mon faux-nez. Puis professeur de cuisine car parfois nous cuisinons ensemble aussi, c’est si important le souvenir des odeurs de cuisson d’un gâteau, du pain… Le plus gros du travail sera bien psychologue, car il en faut des trésors de psychologie pour arriver à persuader les grands d’attendre leur tour puisque les bébés sont des priorités quand ils hurlent qu’ils ont faim, de ne pas piquer ce qui est dans l’assiette du voisin, de ne pas se lever de table avant que tout le monde ait terminé, de se laver les mains, c’est aussi diplomate, gestionnaire de conflits. – Puis à nouveau femme de ménage, car la maison est déjà dans un état ! Mais attention, silencieusement car les enfants dorment. En vrai, souvent je ne lave mes grosses gamelles que le soir. – Quand les enfants seront réveillés, je serai monitrice de sécurité, pour leur apprendre à ne pas courir sur le trottoir, à traverser au bonhomme vert. Puis surveillante de square pour ne pas perdre de vue un des gamins. Juge et avocate quand l’un aura piqué le seau de l’autre. Infirmièremédecin quand genou blessé, … Herboriste, pour la cueillette des fleurs à faire sécher… – Quand les parents seront arrivés, il faudra devenir conseillère parentale, et aussi confidentevideuse aussi dès fois nous avons aussi des rdv, et certains parents auraient tendance à se trouver trop bien chez la nounou. – Et hélas comptable car les bulletins de salaire fournis par la caf sont complètement incomplets, toutes les indications indispensables au contrôle des heures réellement travaillées sont invisibles, les décomptes des congés, si on garde deux enfants d’une fratrie, tout est cumulé, alors que les nounous doivent déclarer les enfants individuellement, bref, c’est un cauchemar. Mais la loi dit que la fiche de la caf vaut bulletin de salaire et dispense les parents d’en produire une autre…( )- C’est ainsi que l’on bascule juriste car les indications sont tellement floues qu’il faut sans arrêt vérifier que l’on ne s’est pas trompé vis à vis de la loi, veiller à ce que nos cotisations retraites soient bien validées, et pointer le nombre de jour de congé décalés des parents pris par rapport à celui qui a été défalqué de la mensualisation quand on se trouve en année incomplète ( )- Quand la journée se termine, la maison est de nouveau sans dessus dessous, alors il faut recommencer …

Voilà le métier d’Assistante Maternelle, mais heureusement que vos enfants nous donnent du bonheur, à les voir grandir et évolue à leur rythme ….

 

86047350_p