Mon mode de fonctionnement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon mode de fonctionnement

Premier rdv, l’entretien :

Lors de notre premier rendez-vous, essayez si possible que tout le monde soit là, n’hésitez pas à venir accompagné de votre enfant, afin que nous puissions faire connaissance.

C’est une décision importante de choisir une assistante maternelle, elle se prend avec l’approbation des enfants 😉

Vous me présenterez vos besoins et vos attentes et je vous présenterai ma façon de travailler, ma maison et ses extérieurs.

Si un point évoqué est bloquant pour vous ( horaires, exigence particulière, ….), dites le moi immédiatement pour voir si la négociation est possible. Si ça ne l’est pas, inutile d’insister.

Et surtout laissez-vous guider par le plus important : votre instinct, votre « feeling ». 

La visite du domicile n’est pas seulement importante parce que c’est là que votre enfant passera la plupart de ses journées, elle est aussi importante car elle en dit long parfois sur l’assistante maternelle.

L’hygiène irréprochable, les lieux sécurisés, les jouets en nombre et adaptés à tous les âges, le matériel de puériculture entretenu sont autant d’indices pour vous rassurer sur le sérieux de l’assistante maternelle.

Les dessins d’enfants et le matériel de bricolage, … vous donneront des informations sur les activités des enfants chez « nounou ».

Et bien sûr, le confort des lieux, la décoration colorée, … feront la différence pour le bien être de votre enfant !

Lors de cet entretien, nous évoquerons aussi les questions administratives et pratiques : le contenu du contrat de travail et du contrat d’accueil (notamment horaires, salaire, les congés, ….), l’organisation autour de l’enfant : contenu du sac à langer par exemple, repas, …

Si à l’issue du rdv, le feeling passe des 2 cotés, nous pouvons signer un engagement réciproque, une promesse d’embauche.

Si à l’issue du rdv, vous désirez y réfléchir encore, pas de souci, mais sachez que peut être la personne après vous (rdv d’après), signera cet engagement réciproque et que je ne vous pourrais pas vous garder la place pour votre enfant.

L’accueil:

L’accueil de votre enfant se fera uniquement après signature d’un contrat de travail et du contrat d’accueil, ainsi que la charte d’accueil, que je vous fournirai. Il sont conforme aux lois, décrets en vigueur et conforme à mes attentes.  Il est très complet, il reprend tout ce qui a été abordé lors du premier entretien et évitera tous conflits.

Au quotidien:

Pour assurer la continuité de la vie de l’enfant, les parents doivent me transmettre toutes les informations nécessaires, ainsi que les incidents éventuels survenus au domicile, petits bobos, fesses irritées, constipation ou diarrhée (important pour le menu de midi), nuits agitées, boutons sur le corps, allergies… Réciproquement ils seront informés du déroulement de la journée de leur enfant. Cette charte est instaurée dans un souci mutuel de respect et de reconnaissance du rôle de chacun.

Une bonne relation:

Je souhaite travailler dans un climat de confiance et de respect réciproque. Je pars du principe « Ne faites pas à votre « nounou » ce que vous n’aimeriez pas que je vous fasses et vice versa.  Je garderai avec vous un dialogue permanent, vous serez prévenu au plus tôt de la présence d’un enfant malade, ou autres.

Faites en sorte que votre enfant arrive chez moi avec une hygiène correcte : lavé, vêtements propres (pas forcément neuf !), couche non souillée.

En cas de maladie, contagieuse notamment, prévenez-moi, je serai seule à décider ou non d’accueillir l’enfant.​ Les symptômes apparaîtront dans tous les cas dans la journée.

« Cacher une maladie » de façon récurrente altérera la confiance que j’aurai envers vous, c’est dommage.

Malheureusement la maladie de l’enfant est trop régulièrement « camouflé » par un antalgique, le matin, avant de venir chez « la nounou ».

Et l’excuse de la poussée dentaire, qui cache un début de gastro-entérite, trop fréquemment utilisée.

N’oubliez pas que j’ai l’habitude de ces petits maux infantiles et que si je refuse un enfant ayant la gastro-entérite c’est pour éviter une épidémie, certes mais aussi, et surtout parce qu’une gastro-entérite chez un enfant peut très vite tourner à une déshydratation et à une hospitalisation.

L’environnement :

Mes priorités sont :

  • D’organiser un environnement stable et prévisible ; un cadre adapté aux besoins de l’enfant.
  • D’avoir des espaces délimités : jeux, sommeil, repas et salle de bains
  • D’avoir une régularité dans le déroulement de la journée (rituels) pour que l’enfant puisse s’orienter dans le temps et qu’il puisse anticiper les événements.
  • D’instaurer une ambiance qui permettra de favoriser son développement, en éloigner tout ce qui est insécurisant ou qui pourrait l’empêcher de s’épanouir.
  • De créer un climat calme, détendu et ludique.
  • La stabilité est source d’une grande sécurité. Elle favorise sa prise de conscience de l’environnement et lui permet de se situer dans cet espace temps (car à son âge, la montre ou les horaires, ne signifient pas grand-chose).

Le respect :

Il est important, même primordial de respecter l’enfant. C’est un bébé, mais avant tout une personne à part entière. Je veillerai à :

  • Respecter son rythme de vie
  • Respecter ses acquisitions motrices (ex: l’enfant n’est pas assis alors qu’il ne sait pas encore le faire seul).
  • Respecter son choix de participer ou non à l’activité proposée.

Je n’impose rien, je ne force pas un enfant ! Il est nécessaire que les activités réalisées naissent de l’envie de l’enfant.

Mon rôle:

Je ne remplace pas les parents.

J’accompagne l’enfant et il est important :

  • De bien connaître chaque enfant en faisant preuve d’attention et de respect.
  • De parler à tous les enfants avec un langage clair, simple, mais lisible.
  • D’avoir une parole vraie, à leur portée, plein d’encouragements de stimulations.
  • De proscrire les commentaires valorisant les uns au détriment des autres.
  • De participer à l’épanouissement de ses différentes sensibilités tout en l’éveillant à la vie sociale, en favorisant les contacts entre enfants.
  • D’aider un enfant à trouver le moyen d’y parvenir seul et qu’il prenne conscience de ses accomplissements. Afin de permettre tout cela, les transmissions avec les parents le matin et le soir sont primordiales. Elles me permettent, d’accompagner dans la continuité un enfant sur les 24 heures de sa journée. Elles me permettent de vous faire part, à vous parents, de nos observations et des évolutions constatées.

La place importante des familles :

Je travaille en lien avec les parents, en partenariat, puisque je prends en charge leur enfant dans la continuité de leurs actes. « Les parents sont les parents et restent les parents ». Je suis de passage dans la vie des familles et enfants que j’accueille. C’est pour cela que j’ai du respect pour chaque parent et que je souhaite la même réciprocité.

Je respecte les choix de vie, les choix éducatifs de chaque parent. Et dans la mesure où ils ne vont pas à l’encontre de mes règles de vie, c’est avec plaisir que je les appliquerai dans l’intérêt de l’enfant.

A votre demande ou dans l’intérêt de votre enfant, nous pourrons échanger sur vos questionnements et évoquer ensemble diverses solutions. Mais sachez dès à présent que les parents sont les mieux placés pour trouver les solutions aux questionnements de leur enfant ; il faut avant tout vous faire confiance et faire confiance à votre enfant (via ce qu’il peut vous exprimer).

L’adaptation:

L’adaptation est une période incontournable qu’il ne faut jamais négliger et encore moins supprimer. Ce passage est important. C’est un moment d’intense émotion et d’échanges entre parents, assistante maternelle et l’enfant.

Bien sur, il est très difficile de laisser son petit trésor à une étrangère, et c’est tout à fait normal, de même qu’il est tout à fait logique d’avoir des craintes ; toutes les mamans du monde vous diront les mêmes choses.

La période d’adaptation doit se dérouler de façon progressive afin d’apprendre à se connaître, à s’apprivoiser et à créer des liens. Une adaptation réussie est le gage d’un accueil qui a toutes les chances de se dérouler à merveille.

Il est important que bébé emporte un peu de vous chez nounou, c’est pourquoi je conseille aux mamans de donner à l’enfant un foulard leur appartenant (cette odeur est le lien qui le rattache à maman lorsqu’ils sont séparés et sera d’un grand réconfort en cas de chagrin).

Il faut que vous acceptiez qu’il puisse pleurer lors de votre départ, il a le droit de vous manifester son désaccord. Il ne faut pas pour autant que votre départ traîne, n’oubliez pas qu’il pleure pour évacuer son chagrin et sera ensuite disposé à effectuer une bonne journée.

Respectez toujours votre parole si vous devez être en retard faites le prévenir même s’il est petit il comprend tout.

Durant cette période je serai surtout en phase observation avec votre enfant afin d’apprendre à le connaitre.

Voici un exemple d’adaptation sur 5 jours
1er 

1h environ

Les parents ont la possibilité de rester quelques minutes avec leur enfant.  Puis ils disent « Au revoir et à tout à l’heure » à leur enfant.

Les parents ont la possibilité d’envoyer un message,s’ils le souhaitent pour savoir comment se comporte leur enfant.

2ème jour  

1h30 – 2h environ

3ème jour

2h30 – 4h environ

L’enfant prendra sur un repas durant l’accueil

4ème jour

4h30 – 6h environ

 L’enfant prendra un repas et aura un temps de sommeil

5ème jour

une petite Journée « Première Répétition » avant le début du contrat.

 

La période d’adaptation peut se faire sur plusieurs semaines mais ne dépassera pas un mois, elle fait partie de la période d’essai.

 

Le ryhtme de l’enfant:

J’accueille à mon domicile un à plusieurs enfants, je respecte le rythme de chacun, qui sont basés sur 3 points: les activités et jeux, le repos et les repas.

 Le repos:

Pour bien grandir il faut bien dormir. L’enfant se développe en dormant. Les temps de repos seront donc obligatoire.

L’enfant qui ne souhaite pas dormir aura un temps calme

Le sommeil chez les bébés

Chaque bébé à son propre lit.

Les bébés font entre une et trois siestes dans la journée.

Je respecte le rythme de chaque enfant. Je suis vigilante pour repérer les signes de fatigue (pleurs, frottement des yeux, bâillement…).

Les bébés dorment avec leur doudou ou leur tétine se trouvent dans leur lit.

J’ai la possibilité de mettre une petite musique douce pour l’endormissement.

Les heures de sommeil sont notées sur le cahier de liaison.

Les temps de sommeil de l’enfant

  Age Nbre d’heures de sommeil nécessaires par jour Nbre de siestes nécessaires par jour
0-2 mois 16 à 20 heures 4 à 8
2-6 mois 14 à 16 heures 3 à 4
6-12 mois 13 à 14 heures 2 à 3
1-3 ans 10 à 13 heures 1 à 2
3-5 ans 10 à 12 heures 0 à 1
5-12 ans 9 à 12 heures 0

 

Le sommeil des moyens – grands

Les siestes sont moins fréquentes. Si l’enfant a besoin de dormir le matin, je respecte son rythme.

Comme les bébés chaque enfant à son propre lit, situé à la même place, cela est un repère pour l’enfant.

Avant d’aller se coucher, nous faisons un rituel qui lui permet de se repérer dans la journée et un temps calme pour permettre à l’enfant de s’apaiser avant le coucher. Leur doudou et leur sucette se trouvent dans leur lit.

 

Horaires:

  • J’accueille les enfants du lundi au vendredi de 5h30 à 18h30. Les modalités d’accueil et les horaires sont définis sur le contrat de travail en fonction de votre demande. Vous avez choisi votre plage horaire il vous est demandé de la respecter.
  • Toutefois un retard exceptionnel peut arriver, vous devrez en m’en informer au plus tôt dans la journée soit par téléphone ou par sms. Mon temps privé commence après l’heure d’accueil prévue sur le contrat, je peux donc avoir un rendez-vous ou des activités programmées. Dans ce cas les parents seront averti, si je devais être hors de mon domicile, afin qu’ils puissent venir chercher leur enfant auprès de moi.

    Le salaire:

    Assistante maternelle est un métier à part entière, je suis donc employée. Comme vous, chaque mois j’ai des prélèvements sur mon compte, EDF, eau, impôts, assurances, crédits etc…

    Mon salaire tout comme le votre me permet de payer mes factures mais aussi mes achats comme la nourriture ou les réparations de la voiture. Imaginez votre patron vous dire « oups j’ai oublié » ou « je vous paierai la semaine prochaine » ou « ce mois-ci ca va être compliqué » je pense que vous ne seriez pas content.

    • Le contrat d’une assistante maternelle est un contrat à durée indéterminé sauf dans le cas d’un remplacement ou pour un accueil irrégulier de courte durée.
    • Le salaire sera mensualisé sur une période de 12 mois sauf pour les contrats CDD dit « occasionnel ».
    • Lorsque l’accueil sera irrégulier et de courte période, le contrat sera occasionnel, le salaire versé au réel
    • Le contrat à durée déterminé sera signé uniquement pour le remplacement d’une assistante maternelle, le salaire sera mensualisé en année complète.
    • Le parent employeur fera chaque mois une déclaration de salaire à l’organisme PAJEMPLOI.
    • Le salaire sera déterminé en fonction du nombre d’heure d’accueil et écrit dans le contrat.
    • Une date de paiement est fixée au contrat et doit être respectée. Il est très désagréable de devoir réclamer son dû. Je le ferai si nécessaire mais je ne le ferai pas régulièrement. Au cas où, je devais constater des retards à répétition ou un non-paiement de salaire, malheureusement la confiance sera brisée et je prendrai les dispositions qui s’imposent.